A2J et personnes marginalisées – 11 au 15 mai


La crise sanitaire que nous traversons actuellement met au premier plan les difficultés associées à l’accessibilité à la justice. Elle porte le projecteur sur la situation des communautés marginalisées, comme les communautés autochtones, les résidents étrangers ou les personnes âgées. Considérant la marée d’informations à connaître ainsi que les enjeux qui accompagnent la distanciation sociale, les personnes marginalisées semblent être pratiquement hors d’atteinte. Pour pallier ces effets de la pandémie, les acteurs judiciaires ont notamment eu recours à la technologie. Cette voie, qui s’avère être bien efficace dans plusieurs champs du domaine juridique, porte aussi des fruits en matière d’accessibilité.

Pour ce deuxième volet de notre programmation scientifique pour l’été 2020, nous nous concentrerons sur les différentes initiatives qui ont été mises en place afin d’informer le public sur leurs droits en temps de pandémie. Nous explorerons certains des services et des plateformes qui ont été développés – comme l’application COVAID ou le projet Porte 33 en visioconférence – afin de s’ajuster à la situation actuelle. Nous discuterons des succès ainsi que de nouveaux défis qui nous attendent, dans le but de transmettre ces expériences, de stimuler la réflexion et d’inspirer des projets novateurs cherchant à atteindre un système juridique plus accessible.


Rediffusion des activités

Web-entretien du 15 mai 2020 : Retour d’expérience – Comment informer le public sur ses droits en période de pandémie ?

Rediffusion disponible ici !

Web-entretien du 14 mai 2020 : Learning from experience | How to inform public of their rights in times of crisis

Rediffusion disponible ici !


Contenus liés à la thématique


1 – Accès à la justice et reforme du système

 

2 – Information du public et personnes marginalisées

 

3 – Pour aller plus loin..

 

Ce contenu a été mis à jour le 25 mai 2020 à 10 h 24 min.