Pour une critique du modèle techno-managérial du droit

Dans le cadre du cycle de conférences 2018-2019 « Technocritiques des technoproduits » qui vous propose différents angles de discussion et une approche critique sur l’incorporation des technologies dans les différentes sphères de la vie sociale, politique ou économique, la Chaire LexUM en information juridique vous invite à la conférence Pour une critique du modèle techno-managérial du droit présentée par Gregory Lewkowicz, professeur à l’Université Libre de Bruxelles.


Résumé

Il s’agirait de proposer un point de vue critique et politique sur la montée en puissance d’une conception techno-managériale du droit et de son administration. En plus du champ du droit et des nouvelles technologies,  cette présentation portera aussi sur le grand retour d’une anthropologie behavioriste (nudge, behavioral economics), à la mise sous contrôle managérial des juges et à la transformation des avocats en « prestataires de services juridiques ».


Conférencier

Gregory Lewkowicz est professeur à l’Université libre de Bruxelles et directeur du programme droit global du Centre Perelman de la Faculté de droit et de criminologie. Il est professeur invité récurrent de droit global à HEC Paris ainsi qu’à la Goethe Universität Frankfurt. Il est titulaire du cours « Smart Law : Indicators, Algorithms and Big Data » du master en droit économique de l’école de droit de Science Po Paris. Il enseigne également à Paris II Panthéon-Assas dans le cadre du programme « Transformation Numérique du Droit et Legaltech ».

 

Gregory Lewkowicz est directeur de la Société de droit global et transnational et préside, avec Me Vinciane Gillet, l’Incubateur européen du barreau de Bruxelles. Il assure depuis 2006 le secrétariat de la collection « Penser le droit » auprès des éditions juridiques Bruylant. Il est membre du conseil d’administration de l’Académie européenne de théorie du droit et du Pôle académique d’enseignement supérieur de Bruxelles.

Source : http://www.philodroit.be/_Lewkowicz-Gregory_


Formation d’un dispensateur reconnu aux fins de la formation continue obligatoire du Barreau du Québec pour une durée de 1 heure et 30 minutes.

Une attestation de participation représentant 1 heure et 30 minutes de formation sera transmise aux notaires.

Inscription

Pour une critique du modèle techno-managérial du droit

 

 

Ce contenu a été mis à jour le 11 septembre 2018 à 13 h 57 min.