Mise en route de la nouvelle infrastructure de recherche du Laboratoire de cyberjustice, financée par la Fondation canadienne pour l’innovation

Le Gouvernement du Canada et le Gouvernement du Québec ont accordé un investissement majeur dans l’infrastructure de recherche du Laboratoire de cyberjustice de l’Université de Montréal par le biais de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI).

Le financement de la mise à niveau de l’infrastructure par le prestigieux concours « Fonds d’innovation 2017 » de la FCI a permis à l’équipe du professeur Karim Benyekhlef de concentrer ses recherches sur l’impact de la virtualisation de la justice et l’utilisation récente des données massives et de l’intelligence artificielle dans le domaine de la justice.

Grâce à l’investissement de la FCI, les chercheurs du Laboratoire ont créé une salle d’audience virtuelle et immersive, hébergée dans l’infonuagique, qui est accessible à tous les chercheurs et partenaires du Laboratoire de cyberjustice pour mener des expériences.

Les différentes problématiques liées à l’hébergement, au traitement et à l’utilisation de ces données numériques sont au cœur de la révolution de l’intelligence artificielle pour la justice. Les nouveaux équipements financés par la FCI permettent désormais aux chercheurs et partenaires nationaux et internationaux du Laboratoire de cyberjustice, issus des milieux institutionnels, professionnels, industriels et communautaires, d’expérimenter la collecte et le traitement algorithmique des données judiciaires afin d’en maîtriser les multiples effets et d’en libérer le véritable potentiel au service de la justice.

L’investissement important de la FCI dans l’infrastructure de recherche du Laboratoire de cyberjustice soutient ses activités de recherche et son rayonnement international, qui attirent les meilleurs chercheurs de nombreuses disciplines travaillant dans le domaine de la modernisation de la justice, des professionnels du droit, des étudiants et des partenaires privés du monde entier. L’utilisation de ces technologies de pointe contribue au leadership mondial du Québec et du Canada dans le domaine de la cyberjustice et à l’exportation des connaissances et des technologies de l’intelligence artificielle.

Ce contenu a été mis à jour le 19 octobre 2022 à 8 h 27 min.