The conversation – Covid-19: les dérives possibles de surveillance des données personnelles

Benoit Dupont – chercheur AJC – s’intéresse dans le cadre d’un article publié sur le site The conversation aux dérives de la surveillance des données personnelles pour lutter contre la pandémie liée à la COVID-19.


Afin de retrouver une liberté de mouvement temporairement suspendue et dans le but de protéger les populations contre une deuxième vague d’infection, on voit se mettre en place les éléments d’une infrastructure de surveillance dédiée à la santé publique.

Cette infrastructure se compose d’un ensemble de dispositifs de collecte des données personnelles tels que les téléphones intelligents, les caméras de vidéosurveillance, les bracelets connectés, les robots et les drones. Grâce aux innovations réalisées ces dernières années dans les domaines de l’infonuagique, des réseaux de télécommunication et de l’intelligence artificielle, les montagnes de données générées par ces dispositifs peuvent être stockées indéfiniment. Elles sont analysées en temps réel par de puissants algorithmes de surveillance que l’on retrouve dans les applications de traçage ou les logiciels de reconnaissance faciale.

Benoit Dupont

Pour lire l’intégralité de cet article

Ce contenu a été mis à jour le 29 juin 2020 à 11 h 50 min.