//VIJ

Réseau de valorisation d’information juridique

Le Réseau VIJ animé par le Laboratoire de cyberjustice vise à réunir les acteurs clés, au Québec, de la valorisation des données judiciaires et à leur proposer les conditions gagnantes pour promouvoir l’essor de nouveaux services pour le droit et la justice, mais également pour faire avancer la recherche fondamentale dans le domaine de l’apprentissage profond.

Notre regroupement rassemble les acteurs intéressés par les connaissances fondamentales et applicatives reliées au droit et à l’intelligence artificielle.

Innover par la donnée

Les laboratoires des données rassemblent les compétences nécessaires pour concevoir et mettre en œuvre des projets d’exploitation des mégadonnées au sein des organisations. Selon la taille des organisations, le laboratoire des données, peut être constitué d’une ou plusieurs équipes travaillant en mode agile sur des projets stratégiques innovant et créateurs de valeur pour leur organisation à court et moyen terme.

Processus de travail

Imaginer un produit

Collecter les données

Préparer les données

Modéliser

Visualiser

Optimiser

Les architectes logiciels conçoivent les systèmes prédictifs.
Les analystes métiers contribuent à l’identification des nouveaux cas d’utilisation
Les scientifiques des données prennent en charge l’optimisation des processus d’apprentissage automatique et la conception de nouveaux modèles prédictifs.
Les développeurs d’applications dorsales (« back-end ») et/ou frontales (« front-end ») sont chargés de réaliser les systèmes conçus par les architectes et les scientifiques des données.
Les concepteurs de sites web élaborent des représentations graphiques dynamiques des résultats d’analyse.
Les cyberjuristes comprennent autant les enjeux légaux qu’informatiques. Ce sont eux qui guident et coordonnent l’équipe


Recherches en IA et en droit

  • //Utilisation des données judiciaires – apprentissage moral et éthique
  • //Analyse des incidences juridiques associées à l’IA
  • //Outils d’aide à la décision préalable au conflit : aiguillage du justiciable
  • //Outils prédictifs du risque judiciaire pour les praticiens
  • //Outils d’analyse de données massives à des fins de prévention des infractions criminelles et / ou fiscale
  • //Contrats intelligents et prévention des conflits
  • //Règlement en ligne des conflits de consommation: projet pilote Office de la protection du consommateur du Québec
  • //Règlement en ligne des conflits de copropriété: projet pilote Condominium Authority Ontario (CAO)
  • //Redistribution des places et des rôles des acteurs du procès technologique
  • //Outils à la disposition des justiciables se représentant seuls
  • //Outils d’aide à la décision pour le juge
  • //Inventaire des moyens techniques d’autonomisation mis à disposition des acteurs judiciaires
  • //Protection des populations vulnérables (enfants, autochtones et minorités)
  • //Évaluation, indicateurs de qualité et de performance et meilleures pratiques
  • //Éthique de l’exploitation algorithmique des données judiciaires – vie privée et données ouvertes
  • //Enjeux sécuritaires liés aux moyens techniques d’autonomisation
  • //Le droit algorithmique et la migration des normes juridiques dans les dispositifs techniques

Projets de recherche

AJC – ACT

En savoir plus…

AJC – ACT

La lettre d’intention pour la demande de subvention de Partenariat CRSH (SSHRC) est approuvée: le Laboratoire travaille sur la demande finale de concert avec les partenaires et intégrera les préoccupations exprimées par les participants.

Droit algorithmique

En savoir plus…

Droit algorithmique

Projet de recherche intitulé « Le droit algoritmique et la migration des normes juridiques dans les dispositifs techniques : concepts, etude de cas et perspectives » en partenariat avec le Centre Perelman de Philosophie du Droit de l’Université Libre de Bruxelles, dans le cadre du Programme bilatéral de recherche collaborative Québec – Communauté française de Belgique.

Les principaux résultats du projet sont une meilleure compréhension de l’incidence de la migration des normes juridiques vers des dispositifs techniques ainsi qu’une analyse multidisciplinaire des risques et des opportunités de cette migration pour les autorités publiques, les professionnels du droit, les citoyens et les justiciables.

Mégadonnées

En savoir plus…

Mégadonnées

Ce projet du CRSH porte sur « Les incidences du moissonnage des mégadonnées judiciaires sur l’accès à la justice et la protection de la vie privée ».

Cellule d’innovation

Développement d’un outil prédictif

La cellule d’innovation en droit et intelligence artificielle met au point un prototype d’outil permettant de prédire les délais, les coûts ainsi que les issues probables d’un litige à partir d’une analyse de données judiciaires.

Activités

Bourse de doctorat

En savoir plus…

Bourse de doctorat

La chaire Lexum et le Laboratoire de cyberjustice sont fiers de soutenir une étudiante ou un étudiant qui poursuit ses recherches dans le domaine du droit et de l’intelligence artificielle en octroyant une bourse de 25,000$ renouvelable une fois.

Conférences

En savoir plus…

Conférences

Le Laboratoire de cyberjustice réunit régulièrement des experts en IA pour discuter des incidences de cette technologie sur le droit et la justice.

Le 27 octobre 2016, le chercheur Yoshua Bengio de l’IVADO démystifie le deep learning, accompagné de chercheurs en droit et philosophie qui traitent des incidences de l’IA dans le cadre de la conférence annuelle intitulée « Les développements récents de l’intelligence artificielle: droit et justice » du projet « Vers une cyberjustice ».


Matinées IA

En savoir plus…

Matinées de l’intelligence artificielle

Matinées de conférence avec des experts en intelligence artificielle, deux fois par trimestre – automne et hiver.

La première portera sur le Smart Law avec Gregory Lewkowicz et David Restrepo Amarilles



Ce contenu a été mis à jour le 18 juillet 2017 à 11 h 36 min.