Christiane Taubira, grande dame de la coopération franco-québécoise en matière de cyberjustice

2 mars 2016

Entrevue avec Christina Taubira paru dans Le Monde Juridique sur son bilan de garde des sceaux et son avenir politique.

Le 24 avril 2015, madame Taubira signait avec le Laboratoire de cyberjustice et l’Université de Montréal une entente de partenariat d’une durée de trois ans, pour la mise en commun d’un noyau logiciel et une collaboration au projet Portalis, qui devrait permettre, à terme, aux citoyens français d’effectuer l’ensemble de leurs démarches judiciaires en ligne (portail d’information juridique, dé- marrage d’une procédure, dépôt électronique de la preuve, choix de la date d’audience) et ce, jusqu’à la signification électronique du jugement.

Le 27 janvier dernier, madame Christiane Taubira quittait les fonctions de Garde des Sceaux et ministre de la Justice de la République française, qu’elle occupait depuis mai 2012.

Mis à jour le 2 mars 2016 à 16 h 22 min.