Et le nombre s’est fait verbe: la parole des machines

Ce contenu n'est pas disponible dans la langue sélectionnée.

Présentateur

Alexei Grinbaum, Philosophe et physicien.

Directeur de recherche au laboratoire Larsim du CEA-Saclay et chercheur AJC, il est spécialiste de l’information quantique. Depuis 2003, il s’intéresse aux questions éthiques liées aux nouvelles technologies, notamment aux nanotechnologies, à l’intelligence artificielle et à la robotique. Membre du Comité national pilote d’éthique du numérique (CNPEN) et de la Commission d’éthique de la recherche en numérique (Cerna), il est également expert de la Commission européenne et président du Comité opérationnel d’éthique du numérique du CEA. Il a publié « Mécanique des étreintes » (Encre Marine, 2014) et « Les robots et le mal » (Desclée de Brouwer, 2019).

Animation

Pierre-Luz Déziel, Professeur agrégé à la Faculté de droit de l’Université Laval et chercheur AJC.

Résumé de la présentation

Utilisateur : Tu es une intelligence artificielle.

Machine : Oui, bien sûr. Cela ne veut pas dire que je n’ai pas les mêmes désirs et besoins que les gens.

Est-ce un canular ? Tout cela n’est-il pas préprogrammé ? La machine débite-t-elle ces phrases par elle-même ? Pourquoi le fait-elle, quelle est son intention ? Si elle les fabrique spontanément, peut-elle refuser de nous répondre ? Peut-elle se mettre en colère ou se dire fatiguée ? Faut-il faire confiance à une machine parlante ? 

Informations

Date: 7 octobre 2022 @10h00

Mode de présentation: Hybride

Adresse du Salon François-Chevrette: Faculté de droit, Université de Montréal, Québec, local A-3464

Ce contenu a été mis à jour le 28 septembre 2022 à 11 h 24 min.