CScience IA | Palais de Justice nulle part ?

Ce contenu n'est pas disponible dans la langue sélectionnée.

Les travaux du Laboratoire de cyberjustice sont mis de l’avant dans CScience IA – plateforme d’information consacrée à l’actualité de la recherche et de la formation en Intelligence artificielle au Québec. L’article évoque notamment le succès de la plateforme PARLe et le projet JusticeBot avec les commentaires de Valentin Callipel — chargé de mission au Laboratoire et chercheur AJC. 

PARLe a traité plus de 8400 dossiers pour l’Office de protection du consommateur depuis 2016. 72,2% des affaires résultent en un accord: 67% au stade de la négociation , 33% au stade de la médiation. Les rapports publiés par l’organisme vantent des économies de 93% des coûts administratifs. Ce qui prenait un an peut maintenant prendre un mois (…). Le Laboratoire travaille également sur le JusticeBot, un agent conversationnel exploitant le traitement naturel du langage. Encore dans sa première phase, l’agent devrait servir à régler des problématiques liées à la Régie du logement. Avec la jurisprudence de l’ensemble des cas présentés ultérieurement, le chatbot pourrait prédire les chances de l’issue d’un procès.

Pour lire l’intégralité de l’article :

Ce contenu a été mis à jour le 29 juin 2020 à 11 h 47 min.