ICANN : Le Laboratoire de cyberjustice co-organise un événement spécial sur la gouvernance d’Internet le 7 octobre 2019

Joignez-vous à nous pour un événement spécial en prévision de la 66e réunion publique de l’ICANN accueillie par le Laboratoire de cyberjustice en collaboration avec Rendez-vousMontréal66.

En novembre, le Palais des Congrès de Montréal accueillera plus de deux mille membres de la communauté Internet de près de 160 pays. Les gouvernements, les entreprises, les experts techniques, la société civile, les universitaires et les groupes d’utilisateurs d’Internet seront tous présents.

Cette communauté mondiale se réunit trois fois par année pour coordonner les éléments clés du fonctionnement d’Internet, principalement les noms de domaine, leurs numéros et protocoles associés. La communauté est ouverte, les réunions sont gratuites pour le public et votre participation est encouragée!

Notre avant-première spéciale mettra en vedette des conférenciers locaux et internationaux, ainsi qu’un groupe interactif et bilingue d’experts, désireux de répondre à vos questions. Venez découvrir les sujets d’actualité qui façonnent l’avenir d’Internet, notamment la cybersécurité, les tendances en matière de réglementation et l’innovation dans les noms de domaine. Découvrez comment le travail de l’ICANN affecte tous les utilisateurs et comment participer aux processus!

Aperçu des détails de l’événement

Quand: Le 7 octobre 2019 de 17h00 à 19h30

Où: Faculté de droit de l’Université McGill, 3644 rue Peel, Salle NCDH 102

Format: Panel interactif suivi d’un apéritif

Pour vous inscrire pour le programme du 7 octobre, veuillez envoyer un courrier électronique à Desiree Cabrera à desiree.cabrera@icann.org.

Pour plus d’informations sur la réunion de ICANN en novembre, cliquez ici: https://meetings.icann.org/en/montreal66

THÈMES CLÉS POUR LA DISCUSSION

Données d’enregistrement de nom de domaine et comment les protéger, et les utiliser

Lorsque vous enregistrez un nom de domaine, qu’advient-il de vos informations personnelles? De quels outils les responsables de la sécurité publique disposent-ils pour poursuivre les criminels sur Internet? Est-il possible d’avoir un site web et de rester anonyme? Est-ce souhaitable? Comment les réglementations en matière de protection des données à travers le monde affecteront-elles le traitement de ces informations?

Noms de domaine internationalisés pour un Internet multilingue

La moitié de la population mondiale est maintenant en ligne. Les adresses Internet dans plusieurs alphabets – arabe, cyrillique, mandarin, devanagari et autres – permettent de connecter le prochain milliard d’utilisateurs.

Les retombées économiques se chiffreront en milliards de dollars, avec une réduction significative de la fracture numérique mondiale.

Nouveaux noms de domaine génériques de premier niveau – Nouvelles options pour les adresses Web

Jusqu’à récemment, les adresses de sites Web se terminant par .COM, .NET, .ORG et .CA étaient prédominantes. Il existe maintenant des centaines d’autres extensions d’adresses (connues sous le nom de domaines de premier niveau): .QUEBEC, .GURU, .CLUB, .BMW, .SAMSUNG, pour n’en nommer que quelques-unes. Une nouvelle cuvée potentielle de domaines de premier niveau sera ajoutée, offrant des opportunités aux entreprises, aux communautés et aux utilisateurs individuels d’Internet.

Abus de nom de domaine et origines des cybermenaces

Les attaques par hameçonnage, les réseaux de zombies et les attaques par DDOS font partie d’une gamme croissante de risques de cybersécurité.

Dans certains cas, les adresses Internet sont compromises de manière à permettre ces pratiques abusives. Les meilleures défenses nécessiteront une collaboration transfrontalière et entre les différentes parties de l’écosystème en ligne, ainsi qu’une vaste formation aux meilleures pratiques.

Gouvernance multi-acteurs d’une ressource technique mondiale

Le modèle de gouvernance de l’Internet de l’ICANN est unique. Les entreprises, les gouvernements, les technologues, les groupes de défense des droits et les utilisateurs individuels travaillent sur un pied d’égalité pour parvenir à un consensus mondial sur des questions stratégiques complexes. À 20 ans, le modèle évolue. Un débat sur sa prochaine itération est en cours.

Ce contenu a été mis à jour le 4 octobre 2019 à 10 h 38 min.