Séminaire de travail à IVADO sur l’outil JusticeBot

Aujourd’hui, mercredi 17 avril, le Laboratoire de cyberjustice a tenu un séminaire de travail sur son outil d’intelligence artificielle juridique, le JusticeBot, lors d’un séminaire à IVADO. L’institut de valorisation des données a pour vocation de regrouper professionnels de l’industrie et chercheurs académiques afin de développer une expertise de pointe dans les domaines de la science des données, de l’optimisation et de l’intelligence artificielle.

Le JusticeBot est un agent conversationnel utilisant divers algorithmes d’IA pour faciliter la résolution des conflits en droit du logement. Pour ce projet, la Régie du Logement du Québec, aussi présente lors du séminaire, a fourni plus d’un million de décisions de son tribunal afin de nourrir les algorithmes d’apprentissage automatique. 

Ce projet est développé par le Laboratoire de cyberjustice dans le cadre du  projet d’Autonomisation des acteurs Judiciaires par la Cyberjustice (AJC), partenariat de recherche, unique dans le domaine de la recherche en intelligence artificielle et en cyberjustice, financé par le Conseil de Recherche en Sciences Humaines du Canada (CRSH).

L’objectif de cet atelier de travail était de tester les différentes approches alogrithmiques de l’équipe du Laboratoire, ainsi que de valider les concepts grâce aux retours d’expérience et à l’expertise de nos partenaires :

–       IVADO
–       La Régie du Logement
–       Irosoft
–       Le RALI
–       Le MILA


À propos du partenariat Autonomisation des acteurs Judiciaires par la Cyberjustice et l’intelligence artificielle (AJC) (2018-2024) :

Le partenariat AJC vise à mettre l’intelligence artificielle au service des acteurs judiciaires pour améliorer la prévention et la résolution des conflits. AJC réunit une équipe composée de 45 chercheurs et de 42 partenaires représentant : les meilleurs Centres de recherche mondiaux dédiés à l’introduction et l’utilisation des technologies dans le champ de la justice (la cyberjustice) ; les justiciables et professionnels du droit (les acteurs judiciaires) ; ainsi que les principaux utilisateurs et développeurs de l’IA pour la justice au Canada.

Ce contenu a été mis à jour le 22 mai 2019 à 11 h 00 min.