Communiqué de presse : Visite du ministre David Lametti au Laboratoire de cyberjustice | 28 mars 2019

Jeudi 28 mars 2019, le Laboratoire de cyberjustice a reçu la visite de l’Honorable David Lametti, ministre de la Justice et procureur général du Canada. Accueilli par le directeur du Laboratoire, le Pr. Karim Benyekhlef, et son équipe, c’est avec beaucoup d’intérêt que le ministre a pris connaissance des outils technologiques développés par le Laboratoire : la plateforme PARLe, le tribunal virtuel, le greffe électronique ainsi que l’interface de salle d’audience.

Le ministère fédéral de la justice étant par ailleurs partenaire du grand projet de recherche Autonomisation des acteurs Judiciaires par la Cyberjustice et l’intelligence artificielle (AJC) que conduit le Laboratoire de cyberjustice, le ministre David Lametti a pu en suivre l’avancement. Ce projet de six ans, entamé l’an passé, a notamment pour objectif l’élaboration de guides de bonnes pratiques et la formulation d’un cadre de gouvernance, afin d’assurer un recours aux outils d’’intelligence artificielle dans le système judiciaire et administratif qui soit conforme aux droits fondamentaux des Canadiennes et des Canadiens.

Lors de cet échange, le ministre a félicité l’équipe du Laboratoire pour son travail unique et avant-gardiste. Il a porté une attention particulière aux questions concernant la protection des données personnelles dans le cadre des politiques visant à l’ouverture des données (Open Data). Cette question est devenue primordiale à l’heure où les outils d’intelligence artificielle sont en quête constante de données.

À propos du partenariat Autonomisation des acteurs Judiciaires par la Cyberjustice et l’intelligence artificielle (AJC) (2018-2024) :

Le partenariat AJC vise à mettre l’intelligence artificielle au service des acteurs judiciaires pour améliorer la prévention et la résolution des conflits. AJC réunit une équipe composée de 45 chercheurs et de 42 partenaires représentant : les meilleurs Centres de recherche mondiaux dédiés à l’introduction et l’utilisation des technologies dans le champ de la justice (la cyberjustice) ; les justiciables et professionnels du droit (les acteurs judiciaires) ; ainsi que les principaux utilisateurs et développeurs de l’IA pour la justice au Canada.

Source:

Laboratoire de cyberjustice

Me Valentin Callipel, 514-343-6111, poste 2550

Valentin.callipel@umontreal.ca

Renseignements :

Kilicom Relations publiques

Stéphanie Quirion

squirion@kilicom.com

514 845-8222, p. 223

Ce contenu a été mis à jour le 4 avril 2019 à 16 h 45 min.