Bonne foi procédurale : Définition et critique

Dans le cadre du cycle de conférences Jeunes chercheurs, la Chaire LexUM en information juridique accueille Shana Chaffai-Parent, candidate au doctorat à l’Université de Montréal, qui présentera une conférence qui s’intitule « Bonne foi procédurale : Définition et critique ».


Conférencière

Shana Chaffai-Parent est candidate à la maîtrise à la Faculté de droit de l’Université de Montréal. Elle oriente ses recherches vers la procédure civile, le droit de la preuve ainsi que les obligations. Shana est membre du Barreau du Québec depuis 2013, après avoir effectué son baccalauréat en droit à l’Université Laval. Elle a effectué son stage professionnel et pratiqué quelques années le litige civil en matière de droit de la construction et de droit autochtone dans l’étude Borden Ladner Gervais, s.e.n.c.r.l., s.r.l., avant de débuter sa maîtrise sous la direction de la professeure Catherine Piché. Auparavant, elle a travaillé comme étudiante au cabinet de la ministre de la Justice du Québec.

Bonne foi procédurale : Définition et critique

Ce contenu a été mis à jour le 5 décembre 2018 à 18 h 31 min.