Justice mobile

La problématique de l’accessibilité à la justice a une portée mondiale. Les approches adoptées afin d’y remédier varient considérablement en fonction du pays, de la région en question et spécialement des moyens financiers, techniques et institutionnels disponibles dans chaque cas. C’est dans ce contexte que doit être appréhendé le rôle de la technologie mobile, dont le coût est très faible, en réponse à l’inaccessibilité à la justice comme problématique globale. L’approche de la justice mobile est susceptible d’être articulée autour de deux axes principaux, à savoir :

  1. À titre d’outil technologique contribuant à l’amélioration du système judiciaire traditionnel de justice; et
  1. À titre d’innovation processuelle externe au système judiciaire traditionnel afin d’en pallier les insuffisances.

Le premier axe vise principalement l’intégration des technologies mobiles aux processus de justice afin d’en améliorer l’efficacité et la portée. Alors que le second réfère à l’utilisation des technologies mobiles hors de ce système dans la perspective d’améliorer l’accès à la justice. Ces deux axes sont appelés à se recouper, ne serait-ce que dans leur essence, dans la mesure où ils s’inscrivent tous deux dans le cadre du même objectif.

 

avis de frédéric lederer sur la justice mobile

Mis à jour le 2 mai 2015 à 22 h 21 min.