L’ONU face aux TIC : vers un système décentralisé de gestion de la sécurité mondiale et de production normative ?

Dans le cadre du cycle de conférences Jeunes chercheurs, la Chaire LexUM en information juridique accueille Laura Baudin qui présentera une conférence qui s’intitule « L’ONU face aux TIC : vers un système décentralisé de gestion de la sécurité mondiale et de production normative ».

Présentation de la conférencière :

Laura Baudin est candidate au doctorat en droit en cotutelle sous la supervision du Pr Karim Benyekhlef (Université de Montréal) et du Pr Jean-Jacques Lavenue (Université Lille 2 Droit et Santé).

Présentation de la conférence : (provisoire)

Dans un monde aujourd’hui interconnecté, la question de l’encadrement juridique des cyberattaques en droit international vient nécessairement se poser – d’autant plus lorsque celles-ci sont reconnues par l’ONU comme susceptibles de menacer la paix et la sécurité internationales. Pour y remédier, son groupe d’experts gouvernementaux chargé d’étudier les progrès de l’informatique et des télécommunications dans le cadre de la sécurité internationale, a décidé de l’applicabilité du droit international existant, tout en reconnaissant la possibilité que de nouvelles normes soient créées notamment par les organisations régionales. Le but serait ainsi d’aboutir à une vision commune afin de renforcer la stabilité et la sécurité de l’environnement informatique mondial.
Or, en décidant de décentraliser ses compétences et ses responsabilités, l’ONU ne remet-elle pas en cause son efficacité auprès de la Communauté internationale à produire et garantir le droit international ? Par ailleurs, doit-on aujourd’hui comme certains auteurs, considérer la région comme le référentiel majeur du système mondial et par conséquent, le moteur principal du progrès du droit international ?

Ce contenu a été mis à jour le 6 mars 2017 à 13 h 25 min.